Forum des ENA'rques marocains et etrangers

Le forum ENAMaroc.forumactif.com est un espace de discussion et de reflextion dedié aux marocains et autres pour debattre des sujets d'actualité,d'economie,de droit, de société, de politique, d'humour et autres ...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Economie : Téléphonie fixe : Méditel investira1 milliard dh

Aller en bas 
AuteurMessage
mos
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 815
Localisation : Rabat
Loisirs : Guitare, Informatique, ciné
Date d'inscription : 24/04/2005

MessageSujet: Economie : Téléphonie fixe : Méditel investira1 milliard dh   Ven 15 Juil 2005, 14:33

Présent au Maroc depuis 1999, l’opérateur espagnol Méditelecom (Méditel) vient de remporter la nouvelle licence du téléphone fixe pour un montant de 75 millions de dirhams contre 50 millions offerts par Maroc Connect, concurrent soumissionnaire de l’adjudicataire. Avec cette nouvelle donne, Méditel se positionne ainsi de facto sur les deux grands marchés du fixe et du mobile. L’acquéreur s’engage, en outre à verser 3% du chiffre d’affaires annuellement à l’État dont 2% au budget et 1% à la recherche et à la formation.

Le point de presse donné par les responsables de l’ANRT, mardi à Rabat, était important à plus d’un titre, même s’il n’y avait pas de données nouvelles à entendre parce que l’obtention de la licence du fixe par le second opérateur Méditel était connue de tous.

Cependant, il est indéniable que la seconde licence du fixe ouvre au consommateur marocain une nouvelle ère où il profitera d’un second choix tant en offres technologiques qu’en offres de prix. Les packages vont se multiplier au grand bonheur des accrocs du téléphones. Lors de cette rencontre, le Directeur Général de l’ANRT M. Mohamed Benchaaboun, a tenu à préciser, au départ, que l’offre financière n’avait pas été la plus déterminante dans l’évaluation de la soumission. Selon M. Benchaaboun, celle-ci n’a constitué seulement que 35 % de la note globale alors que les 65 % restants de la notation ont porté sur les offres techniques. Partant de ces éléments, a souligné le conférencier, l’adjudicataire, dont l’actionnaire principal est l’espagnol Telefonica, a emporté la nouvelle licence en offrant un montant de 75 millions de dirhams contre 50 millions DHs offerts par le seul autre soumissionnaire Maroc Connect. Ce qui fait dire au Directeur Général de l’ANRT qu’il s’agit là d’une nouvelle perspective en termes d’offres sur le marché national de la télécommunication.

D’ailleurs, Méditelecom, qui est présent au Maroc depuis 1999 comme second opérateur de téléphonie mobile, se positionne désormais sur les deux grands marchés du fixe et du mobile, ouvrant au consommateur marocain une nouvelle ère où il profitera d’un second choix tant en offres technologiques qu’en offres de prix. Avec la toute récente attribution d’une deuxième licence du téléphone fixe à l’opérateur Méditelecom, le secteur marocain des télécommunications entame une nouvelle étape de sa libéralisation qui démarre ainsi avec la fin du monopole de l’opérateur historique Maroc Telecom sur le fixe.

En outre, Méditel s’engage à investir un milliard de dirhams et verser à l’État 3 % de son chiffre d’affaire dont deux au budget et un consacré à la recherche et à la formation. Dans ce contexte, l’Agence qui met en oeuvre un programme de libéralisation d’ici 2008, ne manque pas de rappeler que pour les dix années à venir, le marché pourra enregistrer plus de 3 millions de lignes fixes supplémentaires, 7 millions de lignes mobiles et plus de 500.000 nouveaux abonnés à Internet.

Les études font état, pour la période indiquée, de 15 milliards DHs de revenus pour les réseaux fixes, et de 20 milliards pour les mobiles. D’ailleurs, il est prévu de mettre en place, notamment, les actions suivantes dans les délais, à partir de la date de notification des futures licences de services terrestres.

Ces actions consistent à permettre, dans un délai de 12 mois, la présélection, définie comme étant le mécanisme donnant aux abonnés d’un opérateur la possibilité de choisir un autre opérateur pour acheminer leurs communications longue distance ou internationales. Le second volet de ces programmes concerne le dégroupage en deux phases.

Pour mieux comprendre, il faut souligner que le dégroupage est défini comme une prestation offerte par un exploitant de réseau public de télécommunications, pour permettre à un autre exploitant de réseau public de télécommunications d’accéder à tous les éléments de la boucle locale du premier exploitant pour desservir directement ses abonnés.

Ce dégroupage va s’opérer, selon l’ANRT en deux phases dont la première sera l’ouverture du dégroupage partiel dans un délai de 18 mois tandis que la deuxième phase porte sur l’ouverture du dégroupage total dans un délai de 36 mois. Le troisième volet de l’action est consacré au calcul, à partir de 2006, les coûts d’interconnexion du réseau fixe de l’opérateur historique par la méthode basée sur les CMILT. C’est dire que la télécommunication prend bel et bien son envol au Maroc.

La Nouvelle Tribune

_________________
"Ton devoir réel est de sauver ton rêve"
http://www.enamaroc.forumactif.com : Le forum des eleves de l'ENA Maroc
Administrateur : mos_webmaster@yahoo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.enamaroc.forumactif.com
mos
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 815
Localisation : Rabat
Loisirs : Guitare, Informatique, ciné
Date d'inscription : 24/04/2005

MessageSujet: Re: Economie : Téléphonie fixe : Méditel investira1 milliard dh   Mer 20 Juil 2005, 14:35

L’avenir de Meditelecom est désormais tracé
mercredi 20 juillet 2005.



Après l’obtention de la deuxième licence du fixe

Avec la prorogation pour dix ans de la licence du mobile et l’octroi de la deuxième licence de téléphonie fixe, l’avenir de Meditelecom est désormais tout tracé. Lors d’une conférence tenue hier à l’auditorium de BMCE Bank, Othman Benjelloun, président du deuxième opérateur de téléphonie au Maroc, a tenu à mettre en exergue les avancées réalisées par Meditelecom soulignant au passage que cette réussite « illustre un modèle pour l’entreprise au Maroc qui mérite d’être largement diffusée à travers l’économie, celui d’une entreprise de racine marocaine et d’ouverture internationale ».

Né d’une alliance et d’un partenariat maroco-européen, cet opérateur, ajoute Benjelloun, a contribué à modifier en profondeur les relations au sein de la société marocaine permettant une véritable démocratisation de la téléphonie mobile. En décrochant haut la main la deuxième licence pour l’exploitation du fixe, Meditel compte reproduire ce même scénario en contribuant au développement des télécommunications et particulièrement de l’Internet, un créneau en pleine expansion qui place désormais le Royaume en tête des pays de la région.

A ce propos, le directeur général de Meditelecom, Miguel Menchen, a annoncé une série d’offres adaptée aux besoins du consommateur marocain pour accompagner cette dynamique. Catalyseur du développement du secteur, a-t-il signalé, Meditelecom est une entreprise qui a toujours honoré ses engagements. Devant être opérationnelle en fin d’année 2005, l’exploitation de cette licence devrait se traduire par la création de 250 emplois directs et 1000 autres indirects.

Les appels d’offres concernant l’acquisition des terminaux ont été lancés le business plan, approuvé par les membres du conseil d’administration. Ce chantier qui a été initié par l’ensemble des partenaires suscite une forte mobilisation des cadres et collaborateurs de l’entreprise qui ne cachent pas leur détermination à contribuer à la réussite de ce nouveau challenge. Moncef Belkhayat, directeur commercial, a d’ailleurs tenu à mettre en avant le rôle joué par les jeunes cadres de l’entreprise dans le succès commercial de ses produits auprès de toutes les franges de la société et à travers toutes les régions du Royaume, ce qui a permis à Meditel de couvrir 95 % de la population et de devenir, en un laps de temps, un label de qualité, de réussite et de modernité. A la fin de son allocution, M. Benjelloun a invité l’assistance à méditer sur les leçons à tirer de cette réussite et de ce nouvel engagement.

"Notre rencontre d’aujourd’hui est une opportunité de partager la conviction qu’ensemble, représentants des médias, opérateurs économiques et représentants de la société civile, devrions, chacun dans ses responsabilités, nous mobiliser davantage pour un Maroc qui gagne, un Maroc qui avance et qui relève des défis", a-t-il affirmé, réitérant l’entière mobilisation du Groupe qu’il représente et son implication afin qu’à travers des success stories comme celle de Méditelecom, le Maroc puisse continuer d’entreprendre, d’investir, d’offrir des opportunités d’épanouissement pour la jeunesse du pays, reflétant l’absolue confiance placée dans le présent et l’avenir, de ses institutions et de ses gouvernants. " La confiance est, en effet, notre arme absolue(...). J’appelle à notre devoir commun citoyen et patriote, afin qu’en aucune manière et de qui que ce soit, on puisse attenter à ces valeurs, à nos valeurs" a conclu le président Othman Benjelloun.

Par : Najib Amrani | LE MATIN

Source : www.lematin.ma

_________________
"Ton devoir réel est de sauver ton rêve"
http://www.enamaroc.forumactif.com : Le forum des eleves de l'ENA Maroc
Administrateur : mos_webmaster@yahoo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.enamaroc.forumactif.com
mos
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 815
Localisation : Rabat
Loisirs : Guitare, Informatique, ciné
Date d'inscription : 24/04/2005

MessageSujet: Re: Economie : Téléphonie fixe : Méditel investira1 milliard dh   Jeu 21 Juil 2005, 15:36

Economie : Méditel: 20 milliards de dh d'investissements en 5 ans

L'opérateur téléphonique privé Meditelecom a atteint la barre de 20 milliards de DH d'investissements après cinq années d'existence dans un marché national fort dynamisé par un développement crescendo de la téléphonie mobile, a indiqué le président Othman Benjelloun, lors d'une conférence de presse tenue mardi soir à Casablanca pour annoncer l'obtention de la deuxième licence de téléphonie fixe.


Ce sont près de 50 entreprises qui travaillent exclusivement ou presque, avec Méditel, a-t-il révélé, expliquant que ce dynamisme commercial est consolidé de l'autre coté, par l'extension d'un réseau composé de 1.100 points de vente, répartis dans 300 grandes lignes et petites villes du Royaume et 4.000 points de publiphonie nouvellement installés. Abordant la participation concrète de l'opérateur téléphonique privé, le banquier n'a pas oublié de rappeler que plus de 15.000 emplois indirects ont été crées et plus de 3800 entreprises, opérant dans le secteur de la téléphonie, ont vu le jour à travers le pays. Méditélécom est déterminé à devenir l'opérateur intégré de services télécoms le plus avancé au Maroc en s'appuyant sur de multiples leviers pour développer le marché de la téléphonie fixe au Maroc, tout en engageant des investissements conséquents à l'horizon 2010, soit 4 à 5 milliards de DH, permettant la création de 1500 à 2000 emplois directs et indirects.

L'Economiste
Le 20/07/2005

_________________
"Ton devoir réel est de sauver ton rêve"
http://www.enamaroc.forumactif.com : Le forum des eleves de l'ENA Maroc
Administrateur : mos_webmaster@yahoo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.enamaroc.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Economie : Téléphonie fixe : Méditel investira1 milliard dh   

Revenir en haut Aller en bas
 
Economie : Téléphonie fixe : Méditel investira1 milliard dh
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des ENA'rques marocains et etrangers :: News Area :: Actualité Générale-
Sauter vers: