Forum des ENA'rques marocains et etrangers

Le forum ENAMaroc.forumactif.com est un espace de discussion et de reflextion dedié aux marocains et autres pour debattre des sujets d'actualité,d'economie,de droit, de société, de politique, d'humour et autres ...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 A 60 ans, l'ONU tente de se réformer

Aller en bas 
AuteurMessage
fouziza
V.I.P
V.I.P
avatar

Nombre de messages : 201
Age : 42
Localisation : rabat-salé
Emploi : administrateur adjoint
Loisirs : lecture, documentaire, ciné
Date d'inscription : 26/05/2005

MessageSujet: A 60 ans, l'ONU tente de se réformer   Jeu 15 Sep 2005, 06:49

NATIONS UNIES (AP) - Le sommet du 60e anniversaire des Nations unies s'est ouvert mercredi à New York en présence de plus de 150 chefs d'Etat et de gouvernement, avec l'objectif affichée de réformer l'organisation mondiale, née au lendemain de la Seconde Guerre mondiale pour remplacer l'inefficace Société des Nations (SDN).

La veille, au termes d'âpres négociations, les pays participants étaient parvenus à un accord de compromis sur une déclaration finale de réformes. Mais malgré les appels à l'audace de Kofi Annan, ils n'ont réussi à passer qu'un texte au rabais, dépouillé des objectifs les plus ambitieux du secrétaire général de l'ONU. "C'est un bon début", a toutefois estimé Kofi Annan, en l'absence de la "réforme profonde et fondamentale" qu'il appelait de ses voeux.

En attendant le vote vendredi de ce texte de 35 pages approuvé in extremis, M. Annan a demandé aux pays-membres de s'unir pour trouver d'urgence des solutions sur les questions encore irrésolues. "Quelles que soient nos différences, dans notre monde interdépendant, nous restons debout ou nous tombons ensemble", a-t-il rappelé.

Qu'il s'agisse de la paix, de la démocratisation ou de "la réponse à des désastres naturels ou créés par l'homme, nous avons vu que même les plus forts d'entre nous ne peuvent réussir seuls", a-t-il insisté, dans une apparente allusion aux difficultés américaines face à l'ouragan Katrina.

M. Annan s'est dit prêt travailler avec les dirigeants du monde pour réformer la culture et les pratiques de l'ONU: "nous devons restaurer la confiance dans l'intégrité, l'impartialité et la capacité à agir" des Nations unies, a-t-il dit.

Outre la réforme de l'ONU, le sommet de trois jours a démarré mercredi avec un appel à la mobilisation collective pour empêcher les génocides, les conflits, et pour protéger les droits de l'Homme à travers le monde. "Nous ne pouvons pas nous permettre d'échouer", a déclaré le président de l'Assemblée générale, le Suédois Goran Persson.

Son discours sur la lutte contre la pauvreté a été repris par le président du Gabon, Omar Bongo, qui a prôné la promotion des droits de l'Homme et la résolution des conflits en Afrique. "Il serait futile de bâtir du développement durable, sans paix ni sécurité", a-t-il noté. L'ONU "doit être transformée en un outil efficace pour bâtir un système multilatéral dont tout le monde profitera."

Egalement à la tribune, le président américain George W. Bush a pris la parole pour défendre à la fois l'aide aux pays les plus pauvres et la libéralisation du commerce, sans oublier deux autres de ses chevaux de bataille: la promotion de la démocratie en Irak et la lutte contre le terrorisme.

"Nous devons envoyer un message clair aux dirigeants des régimes hors-la-loi qui soutiennent le terrorisme et tentent de se procurer des armes de meurtres de masse: vous ne serez pas autorisés à menacer la paix et la stabilité dans le monde", a-t-il poursuivi, évoquant implicitement la République islamique d'Iran.

Téhéran a également fait l'objet d'un rappel à l'ordre de Dominique de Villepin, à la tête de la délégation française à New York en l'absence d'un Jacques Chirac convalescent. "La France appelle fermement l'Iran à se conformer aux résolutions de l'AIEA et au respect de ses engagements internationaux", a déclaré le Premier ministre français, brandissant la menace d'une saisine du Conseil de sécurité.

Les 15 pays membres de l'organe exécutif de l'ONU ont d'ailleurs approuvé à l'unanimité mercredi deux résolutions, l'une sur la lutte contre l'incitation au terrorisme et l'autre sur la prévention des conflits, notamment en Afrique. Pour ces votes, les dirigeants s'étaient exceptionnellement réunis autour de la table en fer à cheval du Conseil de sécurité.

Soixante ans après sa création, victime de lourdeurs bureaucratiques et de paralysies diplomatiques, l'ONU cherche ainsi avec ce sommet anniversaire à trouver une nouvelle crédibilité. Même si, de l'avis de Nicola Reindorp d'Oxfam, "les dirigeants vont arriver (à New York) pour découvrir que le Pakistan, l'Egypt, l'Iran, la Syrie, les Etats-Unis et le Venezuela ont pris la réunion en otage".


source : yahoo actualité

_________________
Mort du prince, sujet d'accusations;
Mort du riche, sujet de désirs;
Mort du savant source de regrets;
Mort du pauvre, heure de repos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.enamaroc.forumactif.com
 
A 60 ans, l'ONU tente de se réformer
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CHerche barnum ou grande tente pour petite fête
» Elodie tente de bouger ses ailes...
» Tente/lit pop-up de Prémaxx
» tente a balle
» "Tente rouge" le 13 avril

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des ENA'rques marocains et etrangers :: News Area :: Actualité politique-
Sauter vers: