Forum des ENA'rques marocains et etrangers

Le forum ENAMaroc.forumactif.com est un espace de discussion et de reflextion dedié aux marocains et autres pour debattre des sujets d'actualité,d'economie,de droit, de société, de politique, d'humour et autres ...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le sommet de l'Onu s'achève sur l'adoption d'un texte édulco

Aller en bas 
AuteurMessage
fouziza
V.I.P
V.I.P
avatar

Nombre de messages : 201
Age : 42
Localisation : rabat-salé
Emploi : administrateur adjoint
Loisirs : lecture, documentaire, ciné
Date d'inscription : 26/05/2005

MessageSujet: Le sommet de l'Onu s'achève sur l'adoption d'un texte édulco   Sam 17 Sep 2005, 16:23

Le sommet de l'Onu s'achève sur l'adoption d'un texte édulcoré

NATIONS UNIES (Reuters) - Le sommet du soixantième anniversaire des Nations unies s'est achevé vendredi soir par l'adoption d'une déclaration édulcorée sur le développement, les droits de l'homme, la sécurité internationale et la lutte contre le terrorisme.

Ce document final inédit, mais jugé par beaucoup insuffisant, a été voté dans la soirée par acclamation malgré l'opposition de Cuba et du Venezuela qui réclamaient un vote formel.

Ricardo Alarcon, président du parlement cubain, a qualifié le sommet de trois jours de "simulacre impardonnable" et a accusé les Etats-Unis de vouloir faire des Nations unies un instrument de leur dictature internationale.

Plus mesurées, de nombreuses autres voix se sont élevées pour dénoncer le peu d'avancées réalisées lors de ce sommet marquant le soixantième anniversaire de la création de l'organisation internationale.

Le Premier ministre canadien, Paul Martin, a fait part de sa "profonde déception", regrettant notamment le manque de volonté des pays membres quant à la création d'un Conseil des droits de l'homme censé remplacer l'actuelle Commission largement discréditée.

Le président indonésien, Susilo Bambang Yudhoyono, a pour sa part regretté que la réforme du Conseil de sécurité n'ait pas été plus largement abordée.

"Nous avons besoin d'un Conseil de sécurité dont la représentation reflète la réalité internationale", a-t-il déclaré, pointant là du doigt l'un des principaux échecs du sommet et des mois de négociations qui l'ont précédé.

"QUATRE SUR DIX"

Le rocker Bob Geldof, qui avait organisé en juillet une série de concerts pour sensibiliser le monde à la lutte contre la pauvreté, a attribué au sommet la note de "4 sur 10", regrettant que les dirigeants internationaux renoncent à lever les barrières douanières pour les pays les plus pauvres.

Considéré comme l'une des avancées majeures, le texte de 40 pages fait référence à la responsabilité de la communauté internationale dans la prévention des génocides et nettoyages ethniques dans le but d'éviter des massacres semblables à ceux qui ont eu lieu dans les années 1990 au Rwanda ou en ex-Yougoslavie.

"Il y a eu deux sommets. L'accord historique visant à stopper des génocides futurs contraste fortement avec le manque de progrès dans la lutte contre la pauvreté", a résumé de son côté Nicola Reindorp, de l'ONG britannique Oxfam.

Les Etats membres ont par ailleurs réaffirmé leurs engagements du sommet du millénaire de 2000, dont l'objectif prioritaire est de diviser par deux la pauvreté dans le monde d'ici 2015. Il se sont également mis d'accord sur la création d'une commission de paix censée venir en aide aux pays qui sortent d'un conflit.

Le président de l'Assemblée générale de l'Onu, le Suédois Goran Persson a déclaré qu'il espérait que ce texte enverrait "un message politique fort sur notre engagement collectif (à respecter) les Nations unies et leur charte".

"Nous, dirigeants du monde entier, avons discuté pendant trois jours de la manière de renforcer les Nations unies pour répondre aux défis du XXIe siècle", a-t-il déclaré lors de la session de clôture.

Mais le diplomate suédois a également regretté que le texte final ne fixe aucune approche commune pour lutter contre la prolifération des armes nucléaires.

"La perspective de l'utilisation d'armes de destruction massive est terrifiante (...). Le fait que nous n'ayons pas réussi à traiter la menace représentée par de telles armes lors du sommet nous laisse face à une tâche cruciale", a-t-il reconnu.

Si le document condamne le terrorisme, "sous toutes ses formes", les négociateurs ont en revanche dû renoncer, sous la pression des pays islamistes, au passage définissant les attentats contre les civils comme des actes terroristes en échange d'un abandon de la référence aux guerres de libération.

_________________
Mort du prince, sujet d'accusations;
Mort du riche, sujet de désirs;
Mort du savant source de regrets;
Mort du pauvre, heure de repos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.enamaroc.forumactif.com
 
Le sommet de l'Onu s'achève sur l'adoption d'un texte édulco
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vue à 360 ° du sommet de la Tour Eiffel
» MENACE SUR LES DONGRIA KONDH La montagne sacrée Survival signale One Voice s'allie et nous ?
» Pétition : Sommet de Copenhague - Grève de la viande
» A la découverte des Hautes Vosges
» LE SOMMET DE KAMPALA = UNE PROMENADE ET UN LOISIR PLUTÔT QU'UNE SOLUTION AU PROBLÈME DE LA RDC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des ENA'rques marocains et etrangers :: News Area :: Actualité politique-
Sauter vers: