Forum des ENA'rques marocains et etrangers

Le forum ENAMaroc.forumactif.com est un espace de discussion et de reflextion dedié aux marocains et autres pour debattre des sujets d'actualité,d'economie,de droit, de société, de politique, d'humour et autres ...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Conference sur la problematique de la Croissance eco au Maro

Aller en bas 
AuteurMessage
mos
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 815
Localisation : Rabat
Loisirs : Guitare, Informatique, ciné
Date d'inscription : 24/04/2005

MessageSujet: Conference sur la problematique de la Croissance eco au Maro   Mar 09 Jan 2007, 16:54

Le Vendredi dernier (05/01/07) à 18h00 à la fac des sciences jur, eco et sociales d'Agdal à rabat, j'ai assisté à une conference tres importante sur le theme "problematique de la Croissance economique au Maroc, une enigme ?!", la conference est organisée par l'Association des Economistes Marocains, et ete animée par des economistes marocains de ronommée , à savoire : Mr Karim EL Aynaoui, Mr Said Saadi, Mr Taouil, et comme president Mr Oufir.

Je ne vous cache pas que j'ai du faire l'ecole businniere pour un cours de soir que j'avais ce soir là, et ce dans le but de ne pas rater l'occasion de suivre ce pasionnant debat economique et intellectuel, et en fin du compte je suis persuadé que j'ai fais un tres bon choix Very Happy .

Je ne tarde pas à vous livrer les prises de notes que j'ai fais lors de cette conference afin de vous permettre de beneficier vous aussi de ce debat enrichissant et important qui a eu lieu pendant cette soirée economique par excellence.

Bonne lecture
NB: Ce qui suit n'est que ma vision des choses, car je reformule les idées posées par chaque intervenant à mon propore style, donc ce que vous allez lire c'est juste ma comprehension, ma version, toutefois, j'ai essayé de rester fidele aux raisonnements de chacun des participants le maximum possible.





Mr El AYNAOUI:

- Le lancement d'un processus de developpement ne pose pas les memes questions que l'entretient d'un modele de developpement. Exemple: pour le Maroc, le choix d'un modele de dev a été figé deja par la France.

- Les recommandations de la Banque Mondiale sont plutot du pilotage conjoncturel que des solutions de convergence, decollage economique.

- Le Maroc connait 2 vitesses de dev : Le monde urbain arrive à decoler et n'a qu'à entretenir son modele economique, alors que ke monde rural n'arrive pas encore à trouver son modele de dev, le memorandum de la BM ne pose pas ce genre de questions.

- Le Maroc n'est pas en position d'iriger un modele de croissance, mais il doit entretenir le modele de croissance qu'il possede deja (Comment passer d'un trend de 3,5% , 4% vers plus haut niveau de dev).




Mr Said Saadi :

- Je sais pas si on doit parler de theories de croissance ou de structures (stiglis, solow, ...).

- La croissance depend des potentialités en terme de capacités productives (materielles, humaines, accumulation du K), la demande , les institutions, le systeme financier, le degré d'integration dans l'economie internationale ... .

- Depuis les années 60, onremarque une tendance baissiere du tx de croissance moyen.

- On peut parler de désindustruialisation de l'economie marocaine.

- Le modele des années 60-70 peut etre qualifié de modele Liberal-Interventionniste (importation-substitution).

- Faut savoir que la croissance economique releve avant tout des rapports de force et non pas uniquement des debatstheoriques entre economistes (Qui va faire cette croissance,qui va en profiter , qui va faire quoi .... ???).

- Les années 60 = les conflits politiques autour du pouvoir l'ont emporté sur les questions economiques.

- Les années 70 = on commence à batir un modele de croissance economique.

- Les années 80 = Le Consensus de Washington (que le Maroc a respecté fidelement) n'avait pas comme priorité la croissance mais la stabilité.

- L'echange international n'a pas profité au Maroc, car le secteur privé marocain n'a pas suivi, au contraire, il a delaissé l'industrie pour des situations de rente (Immobilier notamment).

- Les experiences internationales: les strategies heterodoxes ont triomphés ( ex: Asie de l'est, Irlande, ...), ce n'est pas l'ultraliberalisme, et l'echange international, donc il va falloire penser à creuser dans la piste de la demande interieure.



Mr Taouil :

- Il faut prendre au serieux les recommandations de la BM .

- Necessité de l'inflexibilité des politiques economiques (pol budgetaire, pol financiere).

- La pol economique est rarement discutée au Maroc, car on concidere qu'elle s'impose , Keynes a dit: "on est tous des esclaves de certains economistes passés".

- Certes il y a stabilité economique (inflation, deficit budgetaire ...) mais il faut se poser la question sur la qualité de cette stabilité.

- Taux de croissance moyen en baisse continue (depuis les années 60).



Mr Saadi :

- L'argentine a optée pour une politique budgetaire expantionniste alors que le Bresil (president Loula) a pu realiser des taux de croissance respectables en restant prudent sur les agregats macro-economiques, et en jouant sur la gestion prudente.



Mr Taouil :

- Une pol budgetaire expantionniste ne peut etre efficace que si on s'impose une regle d'Or: chaque endettement doit etre alloué entierement à l'investissement productif.



Mr Aynaoui :

- Il y a des CONTRES VERITES , les années 80 etaient tres positives en terme d'exportations pour le Maroc.

- L'echange international n'est pas un jeu à somme nulle, les besoins des consommateurs changent , les prix baissent ... .

- Les années 70, etaient une periode de crise, la crise est douleureuse, fait mal, pousse à la prudence.

- Les questions de pol economique restent à court terme, alors qu'il faut se pencher sur les fondamentaux, sur le processus de convergence economique.


DEBAT:

- Qu'en est-il de la politique sociale (la pauvreté).
- L'echec du pari sue l'echange international.
- Les etudes du ministere des finances montrent que la croissance est tirée par la demande plus que par l'offre, mais la demande est tirée par le revenu, et ce revenu est mal reparti, donc : mal repartition des richesses.
- Le demantellement des tarifs est plus rapide que les gains de productivité.
- On peut pas, pour augmenter la croissance, se baser sur le commerce international (l'echange intle) et laisser l'adoption d'un vrai modele de croissance economique : il faut du volontarisme economique, faut une strategie de rupture : se fixer des objectifs, des priorités , il faut adopter une politique sociale : se focaliser sur le social avant de travailler l'economique.
- Mr Najib Aquesbi : Moi je veux que vous me repondiez , Mr Aynaoui, sur une seule question .. La BM est au Maroc depuis 45 ans, alors pourquoi ses recettes ne marchent pas ????? .

Pres cette intervention ardue de Mr Aquesbi (lui qui est un tres bon parleur) il y a eu un debat entre les 3 economistes (d'inspiration socialiste claire) d'un coté , et Mr Aynaoui (qui lui actuellement est un grand directeur à BAM apres avoir travaillé durant 7 ans pour la BM), ce dernier à precisé qu'il ne travail plus dans la BM desormais, et d'ajouter qu'il n'a jamais appelé lors de son intervention à suivre à la lettre les recommandations de la BM, tout au contraire meme, il a dit que la problematique du grand gap de croissance entre le monde urbain et le monde rural marocains n'a jamais figuré sur le memorandum de la BM. Toutefois , il a insisté sur le fait que l'echange est benefique pour le Maroc et que les années 80 etaient une periode de grandes avancées economiques pour le Maroc.

Le debat, et la conference ont ainsi pris fin sur ce point.

_________________
"Ton devoir réel est de sauver ton rêve"
http://www.enamaroc.forumactif.com : Le forum des eleves de l'ENA Maroc
Administrateur : mos_webmaster@yahoo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.enamaroc.forumactif.com
fouziza
V.I.P
V.I.P
avatar

Nombre de messages : 201
Age : 42
Localisation : rabat-salé
Emploi : administrateur adjoint
Loisirs : lecture, documentaire, ciné
Date d'inscription : 26/05/2005

MessageSujet: Re: Conference sur la problematique de la Croissance eco au Maro   Dim 14 Jan 2007, 17:05

c'est interessant mos, merci pour ces notes

mais please, la prochaine fois avise nous de ces conferences, comme ça tous ceux qui sont interessés puissent y assister eux aussi.

_________________
Mort du prince, sujet d'accusations;
Mort du riche, sujet de désirs;
Mort du savant source de regrets;
Mort du pauvre, heure de repos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.enamaroc.forumactif.com
mos
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 815
Localisation : Rabat
Loisirs : Guitare, Informatique, ciné
Date d'inscription : 24/04/2005

MessageSujet: Re: Conference sur la problematique de la Croissance eco au Maro   Lun 15 Jan 2007, 16:26

Je fais de mon mieux, mais specialement pour cette conference moi aussije n'etais avisé que tres tard donc j'ai pas eu suffisamment de temps pour informer la communauté.

_________________
"Ton devoir réel est de sauver ton rêve"
http://www.enamaroc.forumactif.com : Le forum des eleves de l'ENA Maroc
Administrateur : mos_webmaster@yahoo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.enamaroc.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Conference sur la problematique de la Croissance eco au Maro   

Revenir en haut Aller en bas
 
Conference sur la problematique de la Croissance eco au Maro
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maison de famille
» Cours & exercices "pourvoi de poste"+ divers
» Table alphabétique des Registres Paroissiaux en 1700 (Article transmis pour information)
» AGOSTA (SM)
» Questions sur la BSM Lorient

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des ENA'rques marocains et etrangers :: News Area :: Votre Agenda-
Sauter vers: