Forum des ENA'rques marocains et etrangers

Le forum ENAMaroc.forumactif.com est un espace de discussion et de reflextion dedié aux marocains et autres pour debattre des sujets d'actualité,d'economie,de droit, de société, de politique, d'humour et autres ...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La clé de la crise du Sahara est fondamentalement à Alger!!

Aller en bas 
AuteurMessage
mos
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 815
Localisation : Rabat
Loisirs : Guitare, Informatique, ciné
Date d'inscription : 24/04/2005

MessageSujet: La clé de la crise du Sahara est fondamentalement à Alger!!   Sam 26 Nov 2005, 18:29

L'European strategic intelligence and security Center vient de réaliser une étude sur la mouvance séparatiste


"La clé de la crise du Sahara est fondamentalement à Alger, entre les mains des généraux algériens", a estimé Claude Moniquet, président de l'European strategic intelligence and security Center (ESISC), dont l'Institut vient de réaliser une importante étude sur la mouvance séparatiste sous l'intitulé "Le Front Polisario partenaire crédible des négociations ou séquelle de la guerre froide et obstacle politique au Sahara occidental".

"Fondamentalement, aujourd'hui, ceux qui décident, ce n'est pas le polisario, c'est l'Algérie qui peut dire à ce dernier de se montrer raisonnable et d'accepter l'offre marocaine", a souligné Claude Moniquet dans un entretien à la MAP et la chaîne de télévision 2M. Pour les experts de l'ESISC, le polisario, qui est une émanation de la guerre froide, a toujours été et demeuré un "pion politique". "Ce qui est curieux aujourd'hui, c'est que la guerre froide est terminée depuis plus de quinze ans, mais le polisario n'a pas changé de structures".

Selon Claude Moniquet, la mouvance séparatiste "a toujours la même organisation de type marxiste qu'elle était à ses débuts, avec la même direction, sauf ceux qui sont partis". "Ils ne se sont absolument pas adaptés à la réalité contemporaine, ni aux changements de l'Histoire".

La mouvance séparatiste a aujourd'hui deux possibilités, selon Claude Moniquet, la première consiste à ce que "le polisario, sans doute pas tout seul, avec une pression internationale et certainement parce que cela est nécessaire avec l'Algérie, accepte de jouer la carte politique et démocratise son organisation, désarme ses troupes et autorise les populations des camps de Tindouf à regagner le Maroc si elles le veulent et là on saura son poids réel et sa véritable représentativité et aura le traitement qu'il mérite" .

Cette version positive est conforme à la réalité des choses, selon M. Moniquet, qui fait le parallèle avec le conflit de l'Ulster, en Irlande du nord, où l'Armée républicaine irlandaise (IRA) a accepté, après une guerre civile qui a duré une trentaine d'années, de s'asseoir à la table des négociations, de livrer toutes ses armes pour devenir un mouvement politique.

"C'est ce que le polisario devrait faire pour être accepté par la communauté internationale comme interlocuteur crédible, et c'est dans ce sens que les Algériens devraient pousser", a-t-il dit.

La seconde possibilité, selon Claude Moniquet, qui est la version négative, est que les séparatistes "demeurent crispés sur leur idée d'indépendance dont on sait qu'elle est impraticable aujourd'hui, et là on va assister à une dérive du polisario, sans doute à une criminalisation et peut être à un retour à la violence".
Dans cette version négative, Claude Moniquet fait le parallèle avec les Forces Armées Révolutionnaires de Colombie (FARC), une organisation de type marxiste qui, n'ayant plus d'idéal marxiste à bâtir, s'est tournée vers les enlèvements et le trafic de stupéfiants.

"On pourrait penser que si la situation continue, c'est ce genre d'organisation que le polisario risque de devenir: une espèce d'armée privée qui n'a plus d'idéologie, qui n'a plus de but politique réel mais dont le but sera simplement d'enrichir les membres de sa direction et devenir une source de déstabilisation pour toute la région".

Le "polisario" qui, "n'a plus vraiment de but, crée une espèce d'abcès entre le Maghreb et l'Afrique subsaharienne et peut constituer un des facteurs de déstabilisation de la région", a estimé M. Moniquet, en expliquant notamment que des éléments probants ont prouvé, notamment lors de procès en Mauritanie, la trace des gens du polisario dans des trafics d'êtres humains, entre l'Algérie et la Mauritanie, destinés à l'Europe.


_________________________________________________________

Le polisario «ne saurait être partenaire dans une solution politique négociée»

Dans l'état de "déconfiture actuelle" que vivent les structures du polisario, celui-ci "ne saurait être partenaire dans une solution politique négociée pour le conflit autour du Sahara", affirme le Centre européen de stratégie dans un récent rapport cité mardi par la presse.

Selon ces sources, il s'agit là de l'une des conclusions d'une récente étude de 82 pages rendue publique par "Européan strategic intelligence and sécurity center" (ESISC), basé à Bruxelles, Selon cette étude, la première du genre à être produite par ce centre à propos du conflit du Sahara, précise le journal, le polisario "ne semble pas pouvoir jouer un rôle dans une éventuelle solution politique négociée".

Les auteurs du rapport attirent l'attention sur le fait que la nature de l'évolution du polisario suscite diverses craintes, notamment celle de voir les cadres et membres de la bande sécessionniste "se convertir au radicalisme islamiste ou à la criminalité internationale", d'autant plus que le polisario, "dirigé par le même groupe depuis trois décennies, reste en déficit de démocratie".

Le rapport évoque aussi les "soupçons" de détournement de l'aide humanitaire destinée aux milliers de Sahraouis maintenus contre leur gré dans les camps de Lahmada de Tindouf avec le concours et la complicité des autorités algériennes.

Le Matin de Sahara et du Maghreb






--------------------

Tous ensemble, faisons du Maroc un pays meilleur! Marocain jusqu'aux OS

_________________
"Ton devoir réel est de sauver ton rêve"
http://www.enamaroc.forumactif.com : Le forum des eleves de l'ENA Maroc
Administrateur : mos_webmaster@yahoo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.enamaroc.forumactif.com
 
La clé de la crise du Sahara est fondamentalement à Alger!!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pensées rationnelles pour surmonter nos peurs lors d'une crise de panique
» Cherbourg, ville-arsenal en crise
» Crise économique au ... Vatican
» En cas de crise d'épilepsie généralisée
» que faire face a une crise de nerf

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des ENA'rques marocains et etrangers :: News Area :: Actualité politique-
Sauter vers: